Traitement contre les cystites


Malgré le caractère bénin sous lequel elle peut se présenter, une cystite doit être immédiatement prise en charge aussitôt confirmée.

Il existe donc pour cela un certain nombre de traitements pour venir à bout de façon efficace et définitive d'une cystite et ainsi éviter des complications.

Il convient de noter que des mesures préventives sont également possibles pour éviter ce problème qui apparaît chez les hommes mais aussi plus souvent chez les femmes.


Qu'est-ce qu'une cystite ?

La cystite est une infection bactérienne qui se classe dans le rang des pathologies de l'appareil urinaire. Plus précisément, il s'agit d'une inflammation de la vessie engendrée par l'Escherichia coli, aussi connu sous les appellations de colibacille ou d'E. coli.

L'action de cet agent pathogène inhérent à la flore intestinale se déclenche une fois que ce dernier investit la région vésicale en empruntant le canal urétral.

Outre le facteur infectieux, il faut noter qu'une cystite peut être interstitielle (cas le plus sévère), allergène, ou encore de type radique. De ce fait, les symptômes de la pathologie peuvent varier en fonction de sa forme ou de la personne touchée. Il peut donc s'agir de

  • douleurs de bas-ventre
  • mictions irritantes
  • d'un besoin obsessionnel d'uriner
  • hématurie
  • contractions douloureuses. 

Dans certains cas souvent extrêmes, il est possible que tous ces symptômes se manifestent chez la même personne.

Une cystite est une infection urinaire à prendre très au sérieux, même si elle peut paraître inoffensive dans ses manifestations.

En effet, en dehors de l'inconfort génital que cette maladie provoque chez la victime, un manque de traitement peut à la longue entrainer de graves conséquences.

cystite traitement

Une infection qui n'épargne personne

Du fait d'un urètre de longueur assez courte, les femmes sont généralement les plus exposées aux cas de cystite. Cette particularité anatomique favorise en effet une remontée plus facile de l'E. coli, la bactérie responsable de l'infection. Ce facteur de risque est renforcé après la ménopause, qui voit intervenir le flétrissement des tissus vaginaux.

Une femme aura donc ainsi toutes les chances de développer au moins une fois cette maladie à un moment où à un autre de son existence.

À l'inverse, les cas de cystite sont pour ainsi dire très peu fréquents chez les hommes qui disposent quant à eux d'un canal urétral plus long. De plus, ils bénéficient d'une sorte d'immunité vis-à-vis de la pathologie, grâce aux différentes sécrétions prostatiques acides, qui agissent comme une barrière antibactérienne.

Cependant, une fois la cinquantaine passée, cet avantage masculin s'amenuise considérablement avec l'apparition des troubles prostatiques qui réduisent lesdites sécrétions.

Par ailleurs, qu'il s'agisse d'hommes ou de femmes, la cystite n'est pas une infection urinaire réservée uniquement aux adultes ou aux séniors. Les enfants et même les nourrissons ne sont en effet pas épargnés, ce qui appelle à une grande vigilance à leur égard.

Il faut d'ailleurs noter que certains cas d'infection urinaire infantiles peuvent être dus à une anomalie au niveau du système urinaire

traitement cystite

Comment prévenir les cystites ?

Comme toute maladie infectieuse, la cystite est une maladie contre laquelle on peut non seulement se prémunir, mais aussi dont on peut se garder de contracter à nouveau. La prévention et la réduction des risques se feront ainsi grâce à un certain nombre de comportements à adopter au quotidien.

L'hygiène étant l'un des points les plus importants à considérer, un soin régulier doit être accordé aux parties intimes du corps, surtout pour les femmes.

Cependant, il serait préférable pour elles d'opter pour des produits de toilette non agressifs et non parfumés, histoire de ne pas déséquilibrer la flore vaginale. En outre, si une bonne hygiène vestimentaire doit être également de mise, il faut toutefois éviter de porter des habits trop étroits qui favorisent la transpiration.

De même, il faudra privilégier les vêtements (surtout les sous-vêtements) constitués à 100 % de coton, au détriment des matériaux synthétiques.

Outre ces précautions élémentaires, il est également possible de prévenir le développement d'une cystite de façon suivante :

  • Ne pas s'interrompre en pleine miction afin d'évacuer en une fois toute l'urine avec les bactéries qu'elle contient, et éviter par la même occasion leur dépôt dans la vessie.
  • Passer sous la douche avant tout rapport sexuel, sans oublier d'y faire encore un tour après. De même, uriner après un rapport (surtout pour la femme) permet aussi d'évacuer les bactéries.
  • Procéder à un changement régulier des protections hygiéniques pendant les règles.
  • Proscrire l'utilisation de gants de toilette pour la toilette intime. Ceux-ci sont en effet farcis d'agents pathogènes susceptibles de provoquer une infection urinaire.
  • Éviter au maximum d'essuyer les parties intimes des enfants avec des lingettes, qui sont très souvent abrasives.
  • Veiller en tant que femme à toujours se nettoyer d'avant en arrière après les selles, pour ne pas transporter les bactéries intestinales vers son intimité.
  • Par ailleurs, la constipation étant également une cause non négligeable de cystite, les aliments riches en fibres et favorisant le transit intestinal sont également à compléter à la liste des mesures préventives.
  • Boire beaucoup d'eau

Qui consulter ?

Quand elle se déclare, une cystite doit être traitée dans les plus brefs délais, afin que sa gravité soit limitée le plus possible. Dans ce cas, un médecin généraliste est parfaitement en mesure de réaliser la consultation et donner les conseils et soins nécessaires.

Il faut noter que le diagnostic peut être confirmé avec une bandelette urinaire our une analyse d'urine. Il faudra bien sûr déterminer la nature du germe responsable de l'infection en question, en réalisant une analyse urinaire plus poussée.

De leur côté, les médecins urgentistes sont eux aussi en mesure de prendre en charge une personne souffrante de cystite, jusqu'à sa guérison. Spécialisés dans les interventions d'urgence, ces praticiens sont en effet aptes à apporter leur savoir-faire pour dans le traitement urgent de l'infection.

Cependant, étant donné que la branche médicale qui s'occupe des troubles urinaires est l'urologie, il va de soi qu'un urologue est le mieux indiqué pour effectuer une consultation et délivrer un traitement cystite en bonne et due forme.

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la plupart des cas qui présentent des complications sont généralement redirigés vers l'urologue.


Quels traitements contre la cystite ?

Pour se débarrasser d'une, il faut en passer par l’un des traitements mis au point par différents laboratoires, des traitements externes qui apportent une solution efficace et simple à mettre en œuvre.

Parmi ceux-ci, on trouve :

acheter ciprofloxacine

La Ciprofloxcacine est indiquée dans le traitement de plusieurs infections bactériennes, urinaires et génitales, dont la cystite. 

Son action se porte essentiellement sur l'éradication de la pathologie en affaiblissant les bactéries en cause, afin de faciliter leur destruction par le système de défense naturel.


acheter macrobid

Le MacroBID combat efficacement les bactéries responsables de l'infection. Les agents pathogènes sont ainsi traqués dans les organes où ils ont l'habitude de nicher (les reins, la vessie et l'appareil urinaire), et sont définitivement détruits.


acheter suprax

Le Suprax aide l'organisme à créer des conditions non favorables au développement bactérien. En effet, le médicament empêche la formation du peptidoglycane, essentiel à la survie des bactéries.

acheter trimethoprime

En enrayant le processus de développement des cellules bactériennes, la Triméthoprime stoppe leur propagation dans l'organisme. Leur action infectieuse ainsi neutralisée, les bactéries désormais impuissantes sont donc facilement éliminées des voies urinaires du malade.


À ces antibiotiques s'ajoutent des anti-inflammatoires pour soulager la douleur du patient provenant des symptômes pour le moins incommodants liés à l'infection. Il convient de noter que ce traitement est surtout celui d'un cas de cystite non récidivante, qui se soigne assez simplement.


Cependant, pour une cystite récidivante, une cure basée sur l'alcalinisation des urines se montrera plus efficace.

Outre les soins médicamenteux, il est possible de soigner une cystite avec un traitement phytothérapique.

Par exemple, une consommation quotidienne de jus de canneberge  ou en fruit sera ici la meilleure solution pour juguler le mal. Par ailleurs, la prise de certaines tisanes (BusserolePrèleOrtie) s'avère tout aussi efficace.

Vous l'avez compris, les substances médicamenteuses autant que les méthodes naturelles peuvent constituer un traitement cystite efficace et surtout anti-récidives. Il est également conseillé de boire beaucoup.


Cependant, il serait mieux de prendre les précautions nécessaires pour ne pas avoir à en arriver à cette étape. Une bonne hygiène corporelle, vestimentaire et surtout intime s'impose donc pour rester le plus longtemps possible hors de portée de cette catégorie d'infection urinaire. 

D'un autre côté, étant les plus susceptibles de contracter une cystite, les femmes se doivent d'être particulièrement prudentes pour éviter la cystite et surtout veiller à bien se traiter.